Chateauneuf du pape : le Vieux Telegraphe

C’était en 1898 qu’Hippolyte Brunier a fondé le domaine du Vieux Telegraphe. Celui-ci s’étendant actuellement sur 70 hectares, est reparti en 2 secteurs : 5 hectares au chateauneuf du pape blanc et 65 au rouge.

Ce vin AOC peut être donc blanc ou rouge et c’est cette déclinaison en goût qui fait sa particularité dans la région.

Vin

Vieux telegraphe : un vin châteauneuf au goût incomparable

Déjà avec sa couleur rubis, ce vin au goût incomparable se place au cours de 2010 en bonne position pour être un concurrent direct des grands millésimes comme le millésime 1983.

Mais impossible également de ne pas se laisser séduire par son arôme si particulier.Celui-ci, avec un soupçon de poivre blanc et d’anis, marie subtilement un arome de lavande, de framboise et cerise.

Il n’y a rien de mieux que de s’offrir un moment de détente en amoureux, en famille ou entre amis accompagné d’une bouteille de ce vin.